top of page

Grande et belle acrylique sur toile à chassis de Béatrice Bescond (Bouddha) signée et datée 88 au dos. Bel état général.
Dimensions: haut-150cm larg-150cm. Avec certificat d'authenticité. Livraison soignée.

Dans cette oeuvre, les figures sont réalisées par empreintes tandis que le fond est un jeu d’écritures picturales représentant des architectures, des pseudo lettres, des signes et traces scripturales qui créent un mouvement fluide. L’œil circule dans la peinture par les jeux de lumière ainsi que par la composition résultant de la configuration des figures (personnages, animaux, anges…, figures dynamiques pleines d’élan vital) réalisées par empreinte. Ecritures évoquant des civilisation passées, décors oniriques et figures empruntées à différentes cultures. Des rencontres improbables, taureaux, anges, musiciens, griffons, et un syncrétisme laissant la place à l’imaginaire. En effet, le temps de la reconnaissance des figures et des rapprochements insolites, sollicite l’imaginaire du spectateur qui construit alors sa propre narration en projetant à partir de ce qu’il voit et de ce qu’il sait. Il n’y a pas d’histoire close, seulement des bribes, des phares… Mais il y a dans cette oeuvre, une construction singulière. Un triangle équilatéral, au centre qui contredit l’espace. (Construction géométrique de la peinture : carré, triangle et cercle, réf à L De Vinci). Ce triangle s’appuyant sur la frise du bas, est constitué d’empreintes de lévriers qui courent, figures dynamiques qui viennent d’une part rompre la stabilité du carré mais aussi dessiner en creux une figure de Bouddha qui apparait subtilement en lumière. La figure qui se dessine au centre de la peinture est inspirée du scribe accroupi du Louvre, qui s’inscrit dans un triangle équilatéral et aux proportions parfaitement harmonieuses.

Née en 1956 à Brest, Béatrice Bescond a étudié à l'École Nationale Supérieure des Beaux Arts de Paris. Elle élabore les bases de son travail pictural dans les ateliers de Vincent Guignebert et d'Henri Cueco. Après le diplôme en 1985, elle participe à différents salons parisiens, Réalités Nouvelles, Salon de mai, Salon de la Jeune Peinture, Mac 2000…
De 1988 à 1998, la Galerie du Centre expose régulièrement ses peintures à Paris, ainsi que dans les foires internationales : Lineart Gand, Art Expo New York ou Stockholm Art Fair.
Passionnée aussi bien par les mythologies anciennes que récentes, par les mystiques européennes ou orientales, l’ésotérisme ou les neurosciences, Béatrice Bescond interroge les mythes fondateurs et les figures archétypales dans des processus conjoints de figuration et de défiguration, d’apparition et de disparition, de présence et d’absence. Son travail est également influencé par les écrits de Gaston Bachelard et de Carl Gustav Jung. Sa démarche découle à la fois de l’intuition et d’une réflexion sur l’histoire des représentations dans l’art.
La recherche de l’artiste se concentre sur les phénomènes perceptuels de la peinture qui, par une extrême fragmentation, propose une expérience visuelle spécifique. Constituées de réseaux graphiques, de traces scripturales, de figures empruntées à un fonds mémoriel culturel, ses toiles proposent des surfaces profuses et mouvantes qui ne sont pas sans évoquer les œuvres de Pavel Filonov, d’Henri Michaux ou de François Rouan. Ses œuvres labyrinthiques révèlent des univers foisonnants où tout se fond peu à peu dans la cadence des vibrations. Les formes s’interpénètrent, les contours se délitent, les surfaces se métamorphosent en flux de particules qui absorbent le regard et sollicitent l’imagination. Rien n’est fixe, à l’image du monde, instable et mouvant.
Depuis 1996, Béatrice Bescond vit et travaille à Vannes. Elle expose en France, en Allemagne, aux Etats-Unis. En 2011, elle participe à un échange culturel Paris-Texas puis en 2016, elle est invitée comme artiste en résidence au Kuandu Museum of Fine Arts à Taipei (Taiwan). En 2018, elle présente son travail sur le végétal dans l’exposition « En présence des arbres » au Musée des Beaux-Arts La Cohue de Vannes. Son travail se concentre aujourd‘hui sur l’arbre, un symbole majeur et universel, présent dans la mémoire de toutes les cultures.
Ses œuvres sont présentes dans différentes collections publiques et privées (FNAC, FDAC, Fondation Colas, Musée des Beaux arts de Vannes, etc.).

  • 2018 : Musée des Beaux-Arts La Cohue, En présence des arbres, Vannes
  • 2017 : Galerie des Bigotes, Vannes 
  • 2016 : Kuandu Museum of Fine Arts, Taipei.
  • 2011 : Go West, Williams Tower, Houston, Texas, USA
  • 2011 : Hospice Saint-Charles, Foisonnants Univers, Rosny-sur-Seine
  • 2010 : Espace Culturel de Rhuys, l’Hermine, Fragments du Visible, Sarzeau
  • 2007 : Galerie des Beaux Arts Le rêve raisonne et la raison rêve, Paris
  • 2006 : Galerie du Présidial, Quimperlé
  • 2004 : Galerie de la Fondation Taylor, Paris
  • 2002 : Galerie H. Schwarzkopf, Heidelberg, Allemagne
  • 2000 : Fondation Colas, Palais des Congrès, Paris
  • 2000 : Kunsthaus et Galerie Dietmar Klimbacher, Imst, Autriche
  • 1999 : Orangerie du Jardin du Luxembourg, Paris
  • 1997 : Galerie Bernanos, Les enfants de Dédale, Paris 5ème
  • 1995 : Espace Culturel Paul Ricard, Je vous aime, Paris
  • 1992 : Galerie du Centre, Etrange, Paris
  • 1990 : Figures du Mythe, les Hauts de Belleville, Paris 19ème
  • 1988 : Galerie Jacqueline Storme, Lille

 

Large and beautiful acrylic on stretcher canvas by Béatrice Bescond (Buddha) signed and dated 88 on the back. Good condition.
Dimensions: height-150cm width-150cm. With certificate of authenticity. Careful delivery.

Œuvre monumentale de Béatrice Bescond (Bouddha 1988)

€9,500.00Price
    bottom of page